Pour un ERP classé W / 5ème catégorie, quelles sont les exigences concernant le classement feu des revêtements papier peints. Doivent-ils être classés non feu ? J’envisage d’en installer dans des salles de signature, hall d’accueil, mais aussi dans les couloirs.

L’article AM 4 § 3 précise  que le classement des peintures et des papiers peints est justifié selon les paragraphes II-3 et II-4 de l’annexe 3 de l’arrêté du 21 novembre 2002 modifié relatif à la réaction au feu des produits de construction et d’aménagement.

Ainsi, les papiers peints 100 % cellulosiques et les papiers peints vinyles plats (support papier recouvert par un film PVC) de masse surfacique inférieure à 200 g/m² collés sur un support M0 non isolant sont considérés avoir un équivalent classement M1.

Cela est satisfaisant pour les parois verticales de votre établissement, quelle que soit la localisation. Par contre, sur support combustible, les papiers peints devront être pris en compte pour leur réaction au feu, sauf si leur pouvoir calorifique surfacique est inférieur à 2,1 MJ/m².

Le lecteur est informé que la réponse donnée ci-dessus l’est uniquement à titre consultatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.