J’ai travaillé au sein d’un lycée professionnel. Je possédais un bureau que je voulais décorer et apposer des affiches de présentation de mon association. On m’a dit que ce n’était pas possible au vu de la sécurité incendie. On m’a donc fourni des grilles sur pied où j’ai pu fixer mes affiches. J’ai ensuite effectué un stage dans un foyer d’hébergement pour adultes handicapés. Chaque résident possède sa propre chambre, son espace de vie et peut les décorer comme il le souhaite (posters, affiche

J’ai travaillé au sein d’un lycée professionnel. Je possédais un bureau que je voulais décorer et apposer des affiches de présentation de mon association. On m’a dit  que ce n’était pas possible au vu de la sécurité incendie. On m’a donc fourni des grilles sur pied où j’ai pu fixer mes affiches. J’ai ensuite effectué un stage dans un foyer d’hébergement pour adultes handicapés. Chaque résident possède sa propre chambre, son espace de vie et peut les décorer comme il le souhaite (posters, affiches, etc.). Je trouvais intéressant de faire le rapprochement entre ces deux situations. Je voulais donc éclaircir cette situation et avoir plus de renseignements en ce qui concerne cette problématique, c’est pour cela que je viens vers vous aujourd’hui. On m’a cité la loi Evin mais comme celle-ci concerne le tabagisme et l’alcool principalement, je suis encore dans le flou.

Il est fréquent que les affiches soient assimilées à des éléments légers de décoration. Dans le cadre d’un établissement d’enseignement, l’article AM 10 §1 s’applique. Pour un établissement d’hébergement qui semble relever des dispositions du type J en matière de sécurité incendie, l’article J 22 précise que cet article n’est pas applicable à l’intérieur des chambres et des appartements. Le lecteur est informé que la réponse donnée ci-dessus l’est uniquement à titre consultatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.