Question posée par un professionnel : Nous rencontrons un cas de figure atypique dans un immeuble d’habitation de 12 étages datant de 1980 et classé en 3ième famille B. En effet, la cage d’escalier de cet immeuble est non encloisonnée et il a été installé, il y a une dizaine d’années, un SSI au rez de chaussée relié à seulement : 2 Détecteurs Optiques, 1 Déclencheur Manuel et un boitier de signal sonore pour chacun des étages…

Un bâtiment de 7 étages occupé par deux ERP ( catégorie 3 sur 5 étages type U sans lit de sommeil et catégorie 5 sur deux étages, santé et médecine du travail ). Concernant la réglementation sécurité incendie, doit-on avoir des consignes de sécurité séparées et spécifiques à chaque catégorie ? Doit-on réaliser des exercices d’évacuation séparés ? Un ERP de catégorie 3 type U n’a-t-il pas l’obligation d’avoir un système de détection incendie…

Ma question concerne la mise en conformité handicapés (PMR) de plusieurs écoles (primaires et maternelles), nous devons la création de sanitaires PMR. Dans ces sanitaires je dois mettre en place des diffuseurs lumineux raccordés au centrales SSI, toutes de Type 4. Est-il possible d’ajouter des diffuseurs lumineux aux centrales sachant que des diffuseurs sonores et lumineux sont déjà raccordés ? …

La norme NF S 61-931 précise depuis sa version de 2014 dans son § 6.8 qu’un équipement d’alarme de type 4 ne peut servir qu’à la diffusion de l’alarme générale. Quand nous avons une sonorisation dans l’établissement, nous ne pouvons pas asservir la coupure sonorisation au déverrouillage automatique des issues de secours qui doit être obtenu dès le déclenchement du processus de l’alarme générale, avec une alarme de type 4 ? Quelle solution est préconisée ?